de la Scala De Guagual

de la Scala De Guagual Dogo Canario

Dogo Canario

 Le choix du chiot doit se faire avec une grande attention. Comme tous les chiens qui sont à la mode, les faux pedigree ne manquent pas, y compris en Espagne. Il faudra donc s'organiser à des organismes officiels comme la Société Canine Espagnole ou le Camila en France. Quant à ceux qui viennent des Pays de l'Est, méfiance!

Education

 Les parents surtout la mère, doivent démontrer un grand équilibre caractériel, le chiot doit être vif et curieux de tout et venir spontanément à votre rencontre. Le Dogo Canario sait être doux et docile, avec les grands comme avec les petits. Le maître "débutant" aura tout intérêt à s'orienter vers une femelle, plus malléable. La fréquentation d'un club d'éducation canine est également une excellente chose. Son éducation doit commencer très tôt avec des interdictions de zones comme la chambre des maîtres ou le canapé. Le Dogo Canario se montre discret : il ne fera pas de difficultés à rester dans l'endroit que son maître lui aura désigné. L'essentiel pour lui est d'être auprès des siens, car il aime son foyer et les membres de sa "meute" dans laquelle il trouvera rapidement sa place si on lui fait comprendre dès le départ où elle se trouve. Et si on l'oblige aussi, avec patience (car il est un brin têtu tout de même!) et sans brutalité à respecter les règles de vie. Les interdits seront définis avec précision et il ne faudra pas revenir sur une décision, ne pas céder à un caprice ou baisser les bras face à un refus. Même si le chiot Dogo Canario semble si désespéré! Pour mettre en place la hiérarchie à l'homme de manière souple on peut également le retourner sur le dos plusieurs fois par jour avec délicatesse, mettre les mains dans sa gamelle lorsqu'il mange (s'il se rebiffe on le saisit par la peau du cou et on le plaque au sol avec une voix signifiant la colère), l'empêcher de se précipiter dehors lorsque vous ouvrez la porte...

 L'obéissance aux ordres doit se faire avant qu'il ne prenne conscience de sa force grandissante, ce qui permettra plus tard de le contrôler à tout moment s'il a envie de se quereller avec un congénère.

 Dans tous les cas on évitera le recours à la brutalité qui est la méthode des faibles. Il vaut mieux obtenir sa participation en associant les bonnes éxécutions avec des récompenses sous forme de friandise ou d'un jouet qu'il apprécie.

 Il faut mettre absolument en place la sociabilité aux humains, ce qui est assez facile à obtenir avec les molosses en les rendant agréable par l'offre de friandise. En ce qui concerne les autres chiens mettez-le en contact avec d'autres chiots afin qu'il puisse jouer en liberté ou avec des adultes, si possible de plusieurs races différentes, bien équilibrés qui acceptent le contact avec patience. Avec les autres mâles, c'est plutôt "pousse de toi de là" que la cohabitation paisible! Autant le savoir : les mâles ne s'entendent pas spécialement entre eux, comme cela est le cas chez de nombreuses autres races. Il n'hésitera pas à faire sa loi, vouloir les défier et se mesurer à eux. C'est pourquoi là aussi le travail de socialisation est très important, comme l'apprentissage des ordres de base afin d'en avoir la parfaite maîtrise.

Education

 Sa psychologie n'a rien de particulier par rapport aux autres molossoïdes et s'apparente à celle du Dogo Argentino ou du Cane Corso. C'est un individu assez calme et réfléchit qui n'agit jamais sur des impulsions comme le font certains terriers, mais après avoir analyser la situation. De son ascendance de chien de berger il n'a pas conservé grand chose et est souvent indépendant, préférant ce qui se passe autour de lui. Il a beaucoup de patience avec les enfants et préfère changer d'endroits plutôt que de montrer les dents lorsque ceux-ci exagèrent leurs agaceries. On peut le laisser en appartement où il s'adapte très bien pourvu qu'on le sorte une à deux heures par jour, pour une promenade tranquille, mais évidemment il sera mieux dans un petit jardin en plein air d'où il peut observer le monde. Il aime bien son maître à qui il est très dévoué mais il n'est pas du genre à faire du cinéma en sautant sur les genoux et en léchant sans cesse.